Centre d'Histoire

Extrait du magazine de Pontault-Combault (mars 2016),

Mag PC

---

Le jeudi 18 février 2016,

RENCONTRE AVEC ARNO GISINGER
Retour d'expérience avec le photographe qui a travaillé l'an dernier avec nous et les élèves de 3ème qui sont allés à Auschwitz dans le cadre du concours de la Résistance et de la déportation sur la libération des camps nazis en 1945 (cf bilan ci-dessous).
Icone Chorale
Icone Chorale

---

Le mercredi 3 février 2016,

Suzanne Gatelier-Auribault, âgée de 99 ans, née à Pontault-Combault est décédée jeudi 28 janvier 2016. Elle appartenait à un groupe de résistants dont les noms figurent sur les plaques de nos rues : Lucien Rémy, Charles Rouxel, Gibert Rey, Eugène et Désiré Granet , Roger Auribault (le mari de Suzanne)...
Pendant l’occupation allemande, la maison familiale de Suzanne et Roger à Emerainville est un refuge pour les résistants. Ainsi, en septembre 1943, Eugène Granet, technicien radio est hébergé ; avec la présence d’un émetteur, le danger se rapproche. Le 8 décembre 1943, la gestapo arrête les beaux-parents de Suzanne et Eugène Granet.
Suzanne et Roger sont arrêtés le 10 mai 1944 et déportés. Roger n'est jamais rentré. Suzanne a toujours voulu témoigner auprès des jeunes, elle est venue à de nombreuses reprises dans notre collège. Dans les mémoires préparés par des élèves inscrits au concours national de la résistance et de la déportation, on retrouve la trace du dialogue entre Suzanne et les élèves.
L'an dernier, Suzanne au sein de son association la FNDIRP a souhaité soutenir financièrement le voyage à Auschwitz avec une classe de 3ème.
Le Centre d’Histoire est plein d’admiration et de reconnaissance pour cette grande dame qui dénonçait la haine et se battait pour la justice.
Adieu Suzanne !

Nadine Lopes, Présidente du Centre d’Histoire du collège Jean Moulin.

---

Bilan du Centre d’Histoire pour l'année scolaire 2014/2015

Une classe de 3ème du collège Jean Moulin a préparé le concours de la résistance et de la déportation sur le thème de la libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l’univers concentrationnaire.
Cette classe a bénéficié du dispositif classe à projet artistique et culturel, ce qui a permis de travailler avec le CPIF et un artiste associé, le photographe Arno Gisinger.
La réflexion a donc été centrée sur la question de la photographie et de la mémoire des camps. Les élèves ont visité Drancy et ont appris à se questionner sur le cadrage, la place du photographe dans un lieu chargé d’Histoire et habité (le wagon mémoriel, les plaques, la cité de la Muette). Des ateliers en classe ont complété cette sortie pour travailler sur la question du point de vue.
Les élèves étaient donc préparés pour vivre et documenter leur séjour en Pologne du 5 au 8 février 2015. Ils ont pris des photographies en préparant les légendes et en notant pourquoi ils ne voulaient pas photographier telle ou telle vitrine, telle ou telle trace. Ils ont choisi à leur retour les photographies et ont écrit les légendes. La rencontre avec Ida Grinspan au collège a permis aux élèves de se frotter aux questions liées au témoignage et de remettre en perspective leur séjour à Auschwitz.
Ils ont réalisé un mémoire collectif sous forme d’un album qui a été présenté lors de la cérémonie du 8 mai. Ils ont aussi préparé une restitution sous forme d’un théâtre de textes à partir de leur travail qui a été présenté dans la salle des Passerelles le mardi 23 juin (voir carton d’invitation).
Les élèves ont remporté le 4ème prix départemental du concours de la Résistance et de la Déportation. Une élève a remporté le premier prix de devoir individuel et un élève le 5ème prix individuel.